Voyage au pays des Ombres....

Voyage au pays des Ombres....

26.09.07 : La répréssion commence !

 

 

Ce matin Jeudi 27 septembre , on apprends qu'une centaine de moines (certainement plus !) supplémentaires ont étés arrétes dans un monastère durant la nuit .... malgré tout cela n'empêche en rien les prostestataires de continuer à manifester à travers le pays et de plus en plus de témoignages coroborent pour dire que les moines aussi bien que les civils ont prêts à aller beaucoup plus loin encore s'il le faut, quitte à y laisser leur vie ... que la coupe est rase et que si il y a quelque chose à faire, c'est maintenant ou jamais .

Malgré les "somations" de l'ONU , l'armée semble bien avoir l'intention de continuer sa répréssion et ce matin, la Chine à fait savoir au travers de son ambassadeur Wang Guangya qu'elle ne voulait pas désavouer son partenaire commercial et rejete donc la demande de l'ONU en précisant qu'une intervention n'est pas "utile ".... dans ses conditions, il semble peu probable que la communauté internationale n'intervienne massivement....

En attendant, selon un bilan bien sur provisoire, ce sont prés de 900 moines qui sont ce matin arrétés au travers du pays !

 

Photo: A.Civilian

 

Hier pourtant des éspoirs (qu'il ne faut pas mettre totalement de coté malgré tout) avaient étés fondés suite à une réunion de l'ASEAN et aux déclarations de son secrétaire général Surin Pitsuwan qui était alors pérsuader que ces manifestations méneraient à la réforme du pays ...

 

 

Surin à dit qu'un tel "événement" pourrait mener à un des changements des plus importants de l'histoire du pays d'autant plus que les moines particulièrement réspéctés étaient presque les fers de lance de ces "démonstrations"

Le ministre des affaires étrangères Thailandais Nit Pibulsongkram à quant à lui assuré que l'ASEAN allait parler à nouveau de ce qui était envisageable suite aux violences de la journée d'hier envers les moines car la situation n'était pas tolérable !

L'armée qui a pillé durant la nuit 5 monastères dont celui de Ngwe Kya Yan dément le fait qu'ils auraient pu payer des "gangsters" qui se seraient habiller  comme des moines pour détruire les mosquées musulmanes, afin d'essayer de fomenter des émeutes religieuses entre les communautés musulmanes et bouddhistes...

A midi, des camions et des lances à incendies avaient pris position autour de la Pagoda de Sule qui est totalement bloquée par des fils de fer barbelés;

Un groupe de moines protestants suivis d'un milier de personnes environ marcherait sur "Anawrattha Street"... alors que les militaires qui n'ont reçus aucun ordre les "colle" de près sans toutefois intervenir, mais la situation est tendu d'autant que des moines ont à nouveau étés arrétés....

En début d'aprés midi, les protéstataires étaient près de 50.000 à crier dans les rues du centre de Rangoon "nous réussirons, nous réussirons" mais les camions de l'armée sont à nouveau arrivés en tapant sur les manifestants qui se sont alors éparpillés .... on compte une vingtaine de bléssés.

 

 

14h00: Comme on pouvait s'y attendre la répréssion est montée d'un cran cette aprés midi et les militaires ont pris posséssion des lieux , des tirs ont étés lancés aux alentours de la Pagoda Sule et passant à bords de leur camion ils ont demander à la population de rester barricader;

Comme à la Pagoda Sule, c'est autour de la Pagoda Kyaikkasan, que les militaires ont également ouvert le feu tout d'abord en l'air puis dans la foule, une des balles frappant mortellement un des témoins présents tout comme un journaliste Japonnais, les arrestations se comptent désormais par centaine et les bléssés par dizaines... un homme de 30 ans, de nationalité américaine a également été bléssé, les soldats lui ont pris son appareil photo ...

Les protestataires se sont ensuite rendu au monastère "Moe Kaung" et ont tentés d'obtenir de l'essence pour se défendre face aux militaires mais ces derniers ont attrappés 4 moines et les ont traînés jusqu'à un camion où ils les oont vilament battus ...çà commence vraiment à sentir mauvais dans le coin et ceux (dont je faisais encore parti il y a 48h00) qui pensaient qu'une solution pourrait avoir lieu , ont désormais compris que le massacre ne faisait peut-$être que commencer; 

Les soldats ont entourés presque toute la ville , resserant peu à peu leur étau vers les pagodes principales où sont regrpoupés les moines et civils le secteur, obligeant tout le monde à se retrancher, personne ne sait ce qui se passe réeelement actuellement ...

18h00: Maintenant des tirs sont échangés aux jonctions des rues d'Anawrattha et Pansodan sans que l'on puisse voir de bléssés malgré des  jets de pierre de la part des protestataires et l'arrivée de nouveaux camions de soldats sans doute à l'arrivée de la nuit - les arrestations continuent , en particulier pour les plus faibles qui n'ont pas pu s'enfuir ou qui n'ont pas pu grimper sur les murs et batiments.

Des étudiants se sont à nouveau réunis autour du pont de "Hledan", on pouvait en copter environ 2.500 mais ils se sont fait rapidement entourés, dans le doute et sous les tirs de l'armée, ils ont pris la fuite mais là encore, nombreux sont ceux qui n'ont pu se disperser à temps et qui se sont fait tabassés à coups de batons, un d'entre eux à reçu une balle dans le ventre et se retourve dans un état grave;

19h30: Impossible d'avoir un bilan du nombre de morts et de bléssés, les informations arrivant au compte goutte et souvent de manière trés contradictoire .... mais les derniers chiffres de la soirée (14 morts - 9 pour la télévision Birmane - et quelques 170 blésses) sont certainement en dessous de la vérité !

Mais qu'est ce qu'on attends pour bouger alors que les Birmans ont tout fait pour que leur appel soit entendu par la communauté Internationale réuni en même temps à New York, s'indigner c'est bien, lancer des actoins concrètes seraient mieux ...?

Les choses ont changées en Birmanie depuis 1988 et la junte à bien du mal à savoir comment se sortir de cette situation sans faire trop de vagues…. Même si la junte elle-même n'a que faire de ce que peut penser la communauté internationale elle doit malgré tout continuer à écouter d'une oreille (collée) ce que suggère ses partenaires les plus importants que sont la Chine, l'Inde et les Russes… et avec qui elle continue d'entretenir des contacts étroits , il n'y a qu'à voir ce lundi, alors que plus des milliers de  manifestants défilaiehnt dans les rues de Rangoon, un envoyé (trés) spécial de Dehli signait des contrats d'exploitation gazière pour 150 millions de $...  

Les portables et l'Internet leur pose de sacrés problèmes de contrôle et malgré les coupures téléphoniques les informations et les images continuent de circuler sur les écrans du monde entier

A Oslo par exemple, se trouve un bureau du parti démocratique Birman « la voix démocratique Birmane » qui à non seulement une radio libre mais également sa propre chaîne de TV qui retransmet les nouvelles sur onde courte grâce aux satellites …

Le rédacteur en chef (Chan Naing) de la station fondée en 1992 par les étudiants exilés Birmans de Myanmar peut transmettre des images et des informations presque en temps réel

Si elles envahissent notre vie de tous les jours, cette fois les nouvelles technologies auront et servent à informer le monde entier de situation comme celle-ci alors qu'encore une fois, en 1988, il avait fallu des jours et même des semaines pour recevoir les images du massacre des étudiants !

De plus, le monde à envie de savoir et cette curiosité qui pourrait parfois paraître malsaine est ici un atout majeur pour ceux qui luttent contre des militaires sans vergogne…

Naing, un ancien étudiant fait parti de ceux qui diffusent les informations « au noir » et indique qu'ils ont des techniques bien à eux pour faire passer les messages sans toutefois dévoiler leurs secrets de communication qui mettraient en danger toute cette organisation de l'ombre !

Les étudiants quant à eux utilisent les SMS pour connaître la localisation des militaires, une technologie que les militaires ne peuvent pas encore contrôler, sauf lorsqu'ils sont amenés à confisquer les appareils lors des arrestations ….

 

Grace à des amis Français, je peux vous mettre un lien sur une émission de France 5 de jacques Calvi : "La révolte de Bouddha" qui parait il était trés significative : http://www.france5.fr/cdanslair/index.cfm

 

Cette nuit et d'une façon générale pour une fois, suite aux dramatiques scénes de violences lros de l'entrée dans les monastéres (porte défoncées, moines battus violement, etc..) la majoritée des Birmans y compris les moines, s'ils éspérent un soutien massif et rapide demandent cependant de ne pas venir sur place actuellement ce qui envenimerait certainement les choses, d'attendre que les choses se calment et que des décisions soient prises.... de remettre tout voyage qui ne serait pas ABSOLUMENT INDISPENSABLE !

 

 

 

La photo du "Mandalay Gazette" qui aura fait le tour du monde des médias ce jour ... 

 

 

Vendredi 27 septembre : Ce matin, de nouveaux militaires "déguisés" ont étés aperçus et leur nouvelle tenue de camoufalge "monk's fashion" ne leur permet pas de passer totalement inaperçu (comportement ? ) , les écoles sont désertées et les partrouilles continuent de silloner la ville de long en large avec une gros renfort autour de la Sule Pagoda !

Nombreuses sont les sources qui indiquent que des troupes militaires placées dans le centre du pays pourraient s'être mises en marche pour Yangoon, des soldats qui arriveraient depuis le camp de "Taung Oo" sans que l'on sache pour le moment le but de cette arrivée massive, renforcer les militaires actuellement en place ou pour être plus nombreux à tirer sur les moines... mais ces derniers sont décidés à continuer cette lutte injuste et totalement désiquilibrée parce que pour eux, c'est le dernière chance, dans leur esprit (et peut-être à juste titre...) une autre occasion ne se représentera plus.

Les militaires accompagnés de la police ont fait ce matin irruption dans plusieurs hotels de Rangoon, controlant ainsi les journalistes étrangers ou Birmans leur demandant de présenter leur carte d'identitée ou passeport


 

 

12h00: Les communications sont de plus en plus difficile, nombres de blog sur lesquels les protéstataires faisaient passés de l'information à un réseau de "journalistes" ne sont plus accessibles et il semblerait que les mlilitaires veuillent isolés lentement mais surement les protestataires avant de lancer une action... dont on ignore pour le moment la réelle ampleur !

De 300 mails reçus par jour pour certains "spécialistes" du renseignements , ils sont passés à "0" depuis 48h00 mais malgré les craintes de voir s'arrêter totalement les communications (ce qui serait une des pires choses qui pourrait arriver en ce moment) les dissidents restent optimistes et ont encore plus d'un tour dans leur sac.

Voilà un de ces blogs : http://niknayman.blogspot.com/ avec même quelques vidéos ...

C'est cette fois officiel, les lignes Internet fonctionant normalement sont désormais coupées dans leur totalitée, l'excuse, un soit disant cable sous marin endomagé mais chacun sait désormais parfaitement que c'est bel et bien l'armée qui a "laissé faire" quelques jours afin de mieux identifier les coupables et dissidents de la toile, suite à quoi, ils ont tout simplement coupés le fameux cable  !

Des avions militaires ont décollés de la base militaire de "Matehtilar" et ont  étés vu dans le ciel, alors que deux divisions d'infanterie légére sont également appellées en renfort .. des opérations qui ne sentent pas bon du tout !

A Mandalay, des milliers d'étudiants se sont également réunis ce matin . 

 

Photo: "Niknayman"

 

14h00: En début d'aprés midi les troupes sont entrées une nouvelle fois dans la Pagoda "Melahmu" bloquant son accés à l'aide de 4 camions et d'une jeep, les militaires qui arrivent en nombre dans l'anceinne capitale se positionnent aux endroits stratégiques, faisant aujourdh'ui nettement baissés le nombre de protéstataires (5.000 ? ) en raison de la détention de la plupart des moines au sein de leur propre monastère ou bien... pire, dans les prisons - les protéstataires eux étaient pour la plupart réunis vers le marché de Theingyi et qui ont étés dispsersés par une centaine d'hommes armés ... les gens courrent dans tous les sens et la crainte qu'ils ont, c'est de se faire bloquer par derrière par des militaires en civils qu'ils n'auraient pas vus ...

http://www.youtube.com/watch?v=_SxZc1mXHos

La tension est montée d'un cran, les accés pour sortir de la ville sont soient fermés soient trés bien gardés et si les abords des 2 pagodes principales semblent calme (et pour cause...) ce n'est certainement pas non plus un bon signe, chacun à compris ici qu'il allait se passer quelques chose de grave dans les heures qui arrivent...

Vers 16h00 de nouveaux groupes (dont des étrangers !!!) s'étaient formés, environ 4.000 personnes marchent autour de la "Sule Pagoda" sans que je puisse en savoir plus pour le moment ... Varraseira n'est plus joignable et son dernier message me laissait comprendre que la journée avait été meutrière...!

De trés nombreux bléssés sont dans les hopitaux

Ce soir , on semble en savoir un petit peu plus sur la manière dont le journaliste Japonais de 50 ans Kenji Nagai serait mort hier, il pourrait selon la chaine Japonaise pour laquelle il travaillait "Fuji TV "  d'un tir à bout portant aprés avoir fait tomber l'home à terre...

 

 

http://www.fnn-news.com/en/windowsmedia/sp2007092832_300.asx

 

La thése officielle qui passe en boucle sur la chaine de télévision du gouvernement quant à elle indique que c'est un accident et que l'homme qui était dans la pays avec un visa de touriste n'avait pas le droit de prendre de photos....

19h35: Selon un autre témoignage, il y a eu un bain de sang dans la 40° rue et dans "China Town" , certains militaires accompagnés de membres d'organisation "para-mmilitaire" étaient armés avec des machettes et des barres de fer et frapppaient violement les manifestants qui ont voulu s'enfuir mais se sont eux aussi retrouvés bloqués, s'en ai suivit des centaines (un millier ?) d'arrestations et certainement une centaine de victimes seraient ce soir décédés !

Les moines sont eux enfermés dans les monastères et on ne connait pas le sort qui leur ai actuellement réserver ... et la junte à ordonnée ce soir à plusieurs journaux de fermer leur portes car ils nont pas voulus imprimer la propagande gouvernementale ...sans que l'on sache le sort qui leur a été réservé !

La visite de l'envoyé spécial de l'ONU Ibrahim Gambari devrait commencer demain Samedi aprés qu'un accord ai été trouvé avec la junte à qui il est proposé de s'engager dans un dialogue constructif et à essayer de retrouver la voie de la sagesse et de la réconciliation nationale.

La crainte de tous ici, en dehors de l'échec total de la visite, c'est que l'émissaire qui a déjà visité par deux fois la Birmanie en 2006 ne soit là que pour sauver la face de la junte face aux critiques internationales ...

 

Samedi 29 Septembre 2007:

 


Une photo du quotidien "DEMOCRATIC VOICE OF BURMA" qui en dit long sur les mouyens employés par la junte .... l'ASEAN  a eu beau réagir en s'indignant il ya 48h00 de la situation, "condamner" les dirigeants, rien ne semble vouloir entamer le procéssus de violence ... l'armée continue de tisser sa toile, elle é désormais "cadenacer" les accés à la deuxième ville du pays Mandalay.

L'arrivée de la "fameuse" 22° division (qui jusqu'ici s'occupait de la guerre contre les Karens) fait peur à tout le monde car si certains militaires ont eu jusqu'ici (surtout dans le nord du pays où certains se sont retrouvés face à face avec des collégues de classe ..) quelques remords à ouvir le feu, ces soldats ne sont pas des Bouddhistes , ne parlent pas Birman et sont réputés pour leur violence, "ce sont des machines a tuer" disent certains observateurs... c'est aussi eux qui étaient là en 1988 !

D'autres témoins disent qu'ils n'ont rien à voir avec ceux qui ont laissé la semaine dernière les moines s'approcher du domicile de Aung San Suu Kyi , des militaires qui doivent eux-mêmes à cet instant, peut-être bien croupir au fond d'une prison Birmane !

Ce matin tous les pays frontaliers appellent au travers de leur organisation (c'est le cas du Camboddge avec son centre des droits de l'homme de l'alliancedes pays de l'asie du sud est avec la SEAPA ou encore de RSF avec les journalistes sans frontières) à une journée de prière pour les Birmans demain Dimanche .

A Séoul (Corée) mais aussi à Hong-Kong, des manifestants ont également fait le siège devant le consulat de Birmanie en scandant des slogans comme :

" les Birmans ont lutté pour la démocratie pendant des décennies sont  brutalisés par des dictateurs, nous devrons les soutenir pour elur demande de la démocratie, nous demandons au gouvernement qu'un parti démocratique légitimement élu comme celui de "Daw Aung San Suu Kyi"    représente les intérêts du peuple".

 

 

 

Samedi 29 Septembre 2007

Dans Monya, les autorités ont recrutés après des habitants des recrus pour enroler en promettant 1.500 kyats aux "recrues" qui auront pour mission de s'inflitrer et de surveiller la foule des manifestants, pour linstant ils sont gardés à l'interieur d'un hotel et n'ont aucune mission spéciale ... la plupart des "recrités sont des gens sans travail, ivrognes ou "junkies" pour qui la vie n'est pas plus importante que d'acheter un paquet de cigarettes...

Vers 14h00 des camions patrouillaient dans Mogoke ou hier plus de 8.000 moines et manifestants ont marchés dans les rues - les militaires ont étés appellés en renfort pour contrer tout débordement et bien entendu tenter quelques arrestations. 

D'autres moines accompagnés de civils ont à peu prés au même moment mis en scène une autre protestation dans la ville de Kyauk Padaung dans le centre dyu pays,; Plus de 1.000 moines des monastères de Thukhahwadi, de Khamarthiwun, et de Gu accompagnés de milliers de civils ont commencé une marche de la pagoda de Saythigyi passant par la ville à Mingalar Saythi Thike et se terminant sur la route de Myingyan en criant "ce que veut Aung San ce n'est pas de tuer les civils

Pendant ce temps, à Mandalay, les monastères où sont enfermés les moines qui ne peuvent bouger sont particulièrement bien gardés pr des soldats armés , des cordons de militaires entourent chacun d'eux "aidés" de fils barbelés .... seuls les cris des moines arrivent aux oreilles des témoins encore "libre" ! 

Tout ceci n'a pas empécher plus de 5.000 personne de manifester malgré les forces de polices mises en place, des étudiants qui sortaient des cours se sont également mélés à la marche de protéstations mais rapidement trois camions sont arrivés par derrière et selon une technique maintenant bien rodée à obliger la foule à se disperser - certains continuant de courir devant le camion se sont fait arrétes  

Le directeur de la prison de Mandalay aurait à l'aide de 2 véhicules "banalisés" amener plusieurs prisonniers dans un champ au pîed d'une colline en demandant à un coiffeur de les raser.

Daw Win Mya Mya, membre du NLD a elle été arrêtée par des autorités la nuit passée qui sont venus l'embarquer à minuit ...

Dans Rangoon, on compte maintenant 500 soldats du régiment 66 postés en permanance devant la Sule Pagoda, des véhicules légers mais sans plaque d'immatriculation (afin que personne ne puisse les identifier) sont là afin de transporter les personnes arrétes; Les civils ont par contre repris leur travail presque comme à la normale attendant avec impatience l'arrivée du délégué de l'ONU. 

Mauvaise nouvelle : On vient d'apprendre une terrible "news" cachés jusqu'alors : de nombreuses personnes ont étés tuées sur la route de Kyaikkasan près d'un lycée aux alentours de 15h00 jeudi..... Alors qu'ils marchaient en direction du Nord, l'armée a bloqué le passage non loin du supermarché "Number One", quand les protestataires ont fait demi tour, ils se sont alors confrontés à un autre groupe de soldats bloquant le passage, les militaires prenant alors les manifestants en étau ont commencés à les frapper et ont arrétes 3 des "leaders" brandissant des drapeaux, ils ont ensuite ouverts le feu des deux cotés ne leur laissant que peu de chance de s'en sortir vivant ...  

C'est aussi en toute fin d'aprés-midi que le secrétaire de l'ONU Ibrahim Gambari est arrivé à Rangoon sans escorte (apparente) aprés un vol avec "Silk Air" et après quoi les autorités ont prévus de l'emmener directement à Naypytaw, la "nouvelle" capitale Birmane .

sans que personne ne sache d'où ni comment.... à 17h30 on annonçait sa rencontre avec les chefs de la junte...

19h00: Le marché de « Theingyi » est quant à lui déclaré fermé pour 4 jours , dans la rue de la Sule Pagoda, l'armée (16 camions de soldats tout de même ) occupent le terrain au point de ne plus faire passer personne.

A noter que depuis cette aprés-midi, la connection à Internet, même si elle reste difficile est à nouveau en place ...  

 

 

DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2007

Depuis ce matin 9h30, à Bangkok, plus de 1.000 manifestants ont repris (commencer il y a 48h00) leur "seatting" devant l'ambassade de Birmanie demandant à l'aide de banderolles "l'arrêt des violences, le retour à la démocratie" et "libérez de Aung San Su Kyi, des moines , des étudiants et des civils" .

A midi et afin fin d'empécher les moines et les civils de protester dans la ville de Sittwe l'armée s'est à nouveau déployée en nombre aux endroits stratégiques où la nuit passé des rassemblements avaient étés signalés ...

Des barbelés sont aussi déployés et les militaires (environ 300) semblent pouvoir attendre longtemps car des tentes et des vivres leur ont été amenés.

13h45: Alors que les restrictions envers les moines toujours enfermés à clef dans leur monastère  continuent de plus belle, les militaires tentent de convaincre les plus jeunes de retourner dans leur ville de naissance en leur des titres de transports gratuits ce qui semble marcher …surtout depuis qu'ils ont pris connaissance de l'arrivée de Gambari qui aurait "négocier" (pourtant rien d'officiel pour le moment ….) avec la junte ce que voudrait laisser croire la réouverture de quelques voies à la circulation ;

13h30 : blocus général à Rangoon où les protestataires ont voulus redescendre à nouveau dans les rues mais les militaires ont rapidement bloqués les issus empêchant tout rassemblement d'ampleur d'autant que la pluie commence à tomber

15h30 : C'est avec pas mal de surprise qu'on apprenait que Ibrahim Gambari avait pu rencontrer Aung San Suu Kyi pendant 90 minutes à la « mairie » de Rangoon , une visite éclair après son retour de  Pyi Taw où il a eu une entrevue avec certains chefs militaires Birmans.

Photo: Reuters

Depuis 15h00 également ce sont pas moins de 11 mouvements d'opposition qui à Singapour ont fait le siége devant l'ambassade, tous avec des tee-shirts rouge, et là encore des banières "une Birmanie libre" ou encore "stoppez ces assassinats" - Alors que la nuit tombait sur la ville, les manifestants rejoins par d'autres continuaient de faire le siége et avaient allumaient des bougies.

 

 

21h00: Ce soir, si on ne sait toujours rien de l'entretien avec ASSK (et on ne saura visiblement rien jusqu'à ce que le porte parole revienne sur Bangkok), des voies s'élèvent contre la venue de l'émissaire de l'ONU qui se demandent ce qu'il est venu faire ? pourquoi il est parti dans un endroit ou personne ne va et où rien ne se passe, là où la junte, très intelligement a tenter de lui fermer les yeux, de l'endormir et de lui mentir comme ils en ont l'habitude … ce soir les Birmans craignent qu'il reparte en ayant vu seulement ce que la junte à voulu qu'il voit , ce qu'elle lui avait préparé, qu'il rentre avec comme idée : "bien, la junte est enfin sur la voie de la démocratie" ….mais le sang continuera de couler dans les rues si rien n'est fait .   

"Heureusement" les rues de Rangoon sont calme ce soir (en partiie parce que c'est dimanche et en partie parceque les forces de polices ont vraiment envahies la ville) et les habitants semblent craindre que les militaires qui ne font "cas" des préssions internationales continuent d'être les "rois"  ...

Reste désormais l'éspoir de la rencontre avec le Général Than Shwe qui jusqu'alors reste prudement loin de l'agitation officielle ..... même si s'ils sont finalement peu à croire dans le résultat de cette visite qui s'annonce trop "officielement" préparée...

 

1° OCTOBRE 2007

Ce matin, on apprends que la junte militaire voudrait que maintenant qu'elle ai rencontrée le porte parole de l'ONU, Aung San Suu Kyi parle "à la tribune" pour demander que les manifestations anti-gouvernementales cessent sur le champ ...

L'union nationale Karen quant à elle revendique avoir tuer au moins 4 soldats Birmans lors du passage d'un convoi militaire hier matin, les Karens qui pourraient aussi jouer un rôle important car si jusqu'ici ils n'ont pas voulu se meler à la "bataille", il ne faut aps oublir que ce sont de redoutables guerriers conaissant parfaitement le terrainsur lequel ils évoluent .... un challenge qui pourrait tout aussi bien gêner les soldats que  générer un sentiment d'énérvement au sein des généraux  !

La trentaine de moines détenus dans la prison de Bamaw et qui faisaient la grève de la faim ont été transférés vers d'autres prisons et surtout séparés afin qu'ils "craquent" plus rapidement... on sait désormais que le nombre de morts ne se compte plus en centaines mais bel et bien en milliers depuis la découverte de corps dans la jungle, plus d'une centaine de moines sont également "portés disparus" le long de la frontière ...

 

Photo: "Civilian"

Les Etats-Unis ont bel et bien pris des sanctions à l'égard du gouvernement Birman, en gelant les capitaux des principaux membres et en interdiasnt l'accés sur le territoire Américian pour plus de 30 chefs militaires et pour leur famille;  La secretaire d'état Condolizza Rice à déclarer pour sa part  que c'etait "une honte" mais ces sanctions semblent bien être de l'ordre du "symbolique" surtout lorsque l'on sait que la plupart des capitaux des dirigeants sont en Chine ou encore à Singapour .... un nouveau coup d'épée dans l'eau de la part des Américains ...

12h00: Ce matin à Mandalay, des groupes commencent à se reformer et une nouvelle manifestation est prévu pour 14h00 alors que la autorités ont passé le "salaire" des "surveillants" bénévoles de 1.500 à 3.00 kyats - Un nouveau régiment (le 11° ? ) serait aussi arrivé en ville depuis hier soir.

Dans Rangoon, tout est calme pour le moment, les patrouiles tournent en ville à bord des camions et quelques axes ont étés réouverts à la circulation; Les protestataires calement le jeu mais ne sont pas résignés, ils attendent le bon moment à déclarer ...XXX...; Seule à cette heure-ci de la journée la Pagoda Sule reste sous haute surveillance.

 

 

APPEL  A  L'AIDE  DES  MOINES !!!!

 

Témoignage d'un massacre au monastère de "N.Kyar Yan":

La soeur d'un des protestataires qui habite Yangoon jointe hier par téléphone par son frère:

 « Nous avons vu sur la TV  BBC, que 200 moines ont été arrêtés, la réalité est bien supérieur, ce sont des menteurs » - le monastère de "N. K.Yan" avait été pillée tôt ce matin, les militaires sont arrivés avec une bande de gangsters payer quelques milliers de Kyat comme tu sais et protégé par leur camions ils ont pillés le monastère en demandant aux moines de s'aligner afin de les frapper et de les battres contre le mur en brique, certains se sont écroulés sous la douleur puis ils ont continués en arrachant leurs  affaires avant de les jeter dans les camions comme des sacs de riz !
Le moine principal a été attaché au milieu du monastère, torturé, matraqué, et retrouvé..... mort comme les autres moines (seulement 10 sur les 200 présents dans le monastère ont survécus !!) »

 

Photo: XXXX

 

Les rapports "officiels" parlent actuellement de 500 moines détenus dans les prisons de Rangoon, des moines qui refusent d'accepter l'aumône de la part de la junte;

Certains protestataires ont pris contact avec la Croix-rouge international (ICRC) par l'intermédiaire des bureaux de Yangoon qui a refusé d'apporter de l'aide tant que le siège social du bureau de Genève n'en n'aurait pas donner l'ordre…. Les moines demandent que tout le monde écrivent au CICR et aux différents ministères des affaires étrangères par e-mail afin de faire pression en particulier en Angleterre où le ministre Gordon Brown s'est particulièrement impliqué ces derniers jours:

  

ICRC headquarters in Geneva : International Committee of the Red Cross
19 avenue de la Paix - 1202
Geneva - SWITZERLAND
Fax: ++ 41 (22) 733 20 57
 

 

UK prime minister office : 10 Downing Street –  SW1A 2AA London
Fax: +442079250918

 

14h00: Alors que rien ne confirme officiellement (contrairement aux déclarations de certains journaux…)  la rencontre entre le délégué de l'ONU et le Général Shwe apparement bien caché, Ibrahim Gambari décide de prolonger son séjour en Birmanie afin d'avoir d'autres entretiens avec les généraux mais surtout avec le numéro 1 de la junte !

Les policiers et soldats se sont en ce début d'après-midi mis à fouiller les sacs des civils à la recherche d'appareils photos et de téléphone portable qu'ils essayent de confisquer afin que les images et informations ne sortent pas du pays...

Cette après-midi, par solidarité ce sont aujourd'hui les Cambodgiens qui ont organisés un rassemblement pacifique devant l'ambassade de Phnom Phen avec des pancartes disant: "paix pour la Birmanie"; Une manifestation qui continuera tout au long de la semaine s'il le faut.

16h00 : on vient d'apprendre que Irahim Gambari, est parti pour l'état "Shan" dans l'est du pays à bord d'un vol spécial pour Lashio d'où il a été pris en charge par un hélicoptère afin de constater le "développement" dans ces régions peu fréquentés du pays et entre autre aller visiter un projet hydrolique ... (est il venu pour faire du tourisme ou ????). 

Soe Win, le premier ministre Birman qui était hospitalisé dans un état très grave à Singapour devrait rentrer au pays dans la soirée par un vol spécial  et directement transporté pour l'hôpital militaire de "Mingaladon" où il ne devrait plus avoir de long jours devant lui … le ministre qui est l'ainé du tirant Than Shwe était l'un des instigateurs des événements de 2003 durant l'arrestation de ASSK, il sera alors remplacé par le Général Thein Sein.

Par ailleurs, le général Hla Htay Win lui a reçu l'autorisation de se retirer suite au désaccord qu'il a eu dernièrement avec ses supérieurs.. il avait reçu un blâme pour ne pas avoir donner d'ordre direct de tirer sur les protestataires - Le commandant retraité est connu pour être un modéré parmi les activistes pro-démocratiques et ne voulait pas que les événements se passent ainsi, il a d'ailleurs été salué pour avoir voulu tenter de gouverner différemment tout comme son aîné le Général  Maung Aye, son sort est incertain mais à moins d'avoir de trés bon contacts, je n'aimerai pas me trouver dans sa situation ....

En principe, un rendez-vous sera accordé demain mardi à l'émisaire de l'ONU pour une rencontre avec le Général Shwe.

20h00: La famille du jeune Maung Thet Paing Soe, à peine 16 ans abattu il y a quelques jours en arrière dans la protestation près du vieux marché de Tarmwe n'a même pas reçu l'autorisation d'organiser la moindre cérémonie - C'est une balle qui l'a frapper alors qu'il tenait un tee-shirt rouge qui portait la mention "liberez ASSK"..

La famille (seulement 4 de ses membres !!!) à seulement été autorisée à voir le corps du jeune homme dans une salle où ils témoigent avoir vu 11 autres corps juste à coté de lui mort durant cette même journée ...

 

L'ancien premier ministre indien I.K Gujral et son homologue de la défense Georges Fernandes se sont aujourd'hui joints à plus d'un millier d'activistes Birmans et 300 Indiens à New Delhi où ils se sont réunis au cœur de la ville, dans le parc de Jantar Mantar durant 2h00 - Cette manifestation est la plus grande organisée dans le pays depuis le début des événements, une autre à égélement eu lieu à Kolkata.

La situation est calme durant cette journée dans l'ex.capitale malgré le quadriller des forces de police…

Après un récent congrés, le principal parti d'opposition Indien, le BJP (Bharatiya Janata) a à son tour déploré l'action répressive de la junte et à exiger que le gouvernement de New Delhi persuade la junte de passer par la voie diplomatique .

La suite ici :

http://mingalaba.blog4ever.com/blog/lirarticle-130737-469489.html



27/09/2007
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres